Les barmen écoutent activement leurs clients pour mener une carrière productive et lucrative dans le domaine du barman.

Le métier de barman est une compétence qui va bien au-delà de la préparation de quelques verres. Il s’agit en fait selon notre barman jongleur et expert en cocktail évènementielle, vin d’honneur, anniversaire et cocktail de mariage a Lyon, d’écouter activement vos clients et de leur répondre de manière appropriée. Si vous n’avez pas de grandes capacités de communication, vous devrez en apprendre quelques-unes pour réussir dans cette profession. Alors, qu’est-ce que cela signifie d’écouter activement les clients ?

Indices non verbaux

Un bon vendredi soir, un barman se dépêche de chercher les clients qui ont besoin d’être resservis, de saluer les clients qui viennent d’entrer dans l’établissement, d’être attentif à la quantité d’alcool que boivent les clients et, enfin, de surveiller les mauvaises situations qui peuvent survenir dans le bar.

Avec tout ce qui se passe, un barman doit être attentif aux signaux verbaux et non verbaux qui l’entourent. La communication non verbale représente 90 % de toute la communication et joue donc un rôle important dans le métier de barman. Les indices non verbaux importants sont les suivants

  • le langage corporel et la posture
  • le ton, le débit, la hauteur et le volume de la voix
  • les expressions faciales
  • le contact visuel ou son absence
  • les gestes de la main.

Indices verbaux

Les indices verbaux sont tout ce que dit votre client. Il est important d’écouter attentivement ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas. Si un client se plaint. Il est bon de paraphraser ce qu’il a dit et de proposer une solution aussi rapidement que possible. Par exemple, un client se plaint qu’il a fallu beaucoup de temps pour obtenir une boisson. Vous pouvez le paraphraser de cette façon et ajouter une solution :

” Je comprends que vous ayez dû attendre un peu plus longtemps que d’habitude pour votre boisson. Votre prochain verre est pour moi”.

Ceci n’est qu’un exemple rapide de la façon de paraphraser pour faire savoir à votre client que vous comprenez pourquoi il est contrarié. Si vous comprenez les besoins non verbaux et verbaux de vos clients, vous êtes sur la bonne voie pour les écouter activement.

Établir un contact visuel approprié

Lorsque vous apprenez à écouter activement vos clients, il est important d’établir un contact visuel approprié. Cela peut s’avérer délicat pour certains. Un contact visuel trop important peut effrayer vos clients, tandis qu’un contact visuel insuffisant peut leur donner l’impression que vous n’êtes pas intéressé par ce qu’ils ont à dire.

Une bonne règle de base est de regarder vos clients lorsqu’ils vous parlent. Une fois qu’ils ont fait passer leur message, vous pouvez continuer à faire ce que vous faisiez.

Avoir une bonne posture

La posture en dit long sur une personne. Se tenir droit avec les épaules en arrière indique que vous avez confiance en vous. Une posture avachie ou appuyée sur la barre peut être perçue comme de la paresse ou un manque de confiance en soi. Vos clients veulent quelqu’un sur qui ils peuvent compter. Faites toujours attention à votre posture lorsque vous servez des boissons.

Écouter sans être distrait

Dans un bar animé, c’est plus facile à dire qu’à faire. Cependant, il est important de faire savoir à vos clients qu’ils sont importants pour vous. Ceci étant dit, occupez-vous d’un client à la fois et écoutez attentivement chacun d’eux. Le multitâche est important, mais pas au détriment des besoins de vos clients.

Poser de bonnes questions

Un bon barman qui écoute activement posera les questions appropriées lorsqu’il essaiera d’aider ses clients. Parfois, la question est aussi simple que “Voulez-vous de la glace avec ça ?

Et parfois, les questions peuvent être un peu plus complexes. Quoi qu’il en soit, être capable de poser les bonnes questions au bon moment vous permettra de mieux servir vos clients. Lorsque vous posez des questions à vos clients

  • Ne posez que des questions essentielles
  • Ne posez jamais de questions personnelles
  • Utilisez un langage neutre
  • Pour obtenir une réponse plus rapide, posez des questions par oui ou par non.
  • N’interrompez jamais un client lorsqu’il répond

Poser de bonnes questions relève pratiquement du bon sens. Pourtant, de nombreuses personnes ne posent pas les bonnes questions ou interprètent mal ce que disent leurs clients. Afin d’écouter activement votre client et de le servir, vous devez vraiment apprendre à poser les bonnes questions.

En tant que barman, nous avons tendance à être un conseiller, un soignant et un fonctionnaire pour nos clients. Il est important d’écouter activement et d’avoir de bonnes compétences en communication dans ce domaine.

Je vous implore de commencer à mettre en œuvre de bonnes compétences d’écoute active dans votre travail et de continuer à apprendre de nouvelles compétences de communication qui vous aideront dans votre service à la clientèle. Vos clients seront heureux que vous ayez pris le temps de répondre à leurs besoins !